Lien: page Eucharis
Eucharis 1863, Lord Frederic Leighton
   
Eucharis
Vraie grâce



Qu'il soit nom de fleur ou nom de femme,
Eucharis est toujours synonyme d'une grâce inoubliable !


Evoquons ici quelques Eucharis du passé,
vraies femmes ou héroïnes littéraires
mais toujours émouvantes !

  Eucharis méconnues
Selon le témoignage de plusieurs épitaphes et d'une légende, ce nom grec semblait volontiers utilisé dans l'empire romain :

Epitaphe latine de Eucharis Liciniae l., jeune actrice de mime : * {22 lignes poignantes}
    Eucharis Liciniae L.
    Docta, erodita omnes artes virgo, vixit an. XIIII.

    ...
    Eucharis affranchie de Licinia
    Jeune fille cultivée, formée à tous les arts, elle vécu 14 ans. ...

Légende dorée de Sainte Marie Magdeleine (Genoa, 1275)
    Eucharis apparaît, comme nom de la mère de Marie Magdeleine, dans ce récit qui conte l'arrivée aux Saintes-Maries-de-la-Mer en 42 (avec le Saint Graal).
  L'Eucharis de Fénelon
Fénelon (1651-1715) : Télémaque (1699) {Le devoir prime l'amour} www.fh-augsburg.de/~harsch/gallica/Chronologie/17siecle/Fenelon/fen_te06.html
    "En disant ces paroles, Mentor le prit par la main, et l'entraînait vers le rivage: Télémaque suivait à peine, regardant toujours derrière lui. Il considérait Eucharis, qui s'éloignait de lui. Ne pouvant voir son visage, il regardait ses beaux cheveux noués, ses habits flottants, et sa noble démarche. Il aurait voulu pouvoir baiser les traces de ses pas. Lors même qu'il la perdit de vue, il prêtait encore l'oreille, s'imaginant entendre sa voix. Quoique absente, il la voyait; elle était peinte et comme vivante devant ses yeux; il croyait même parler à elle, ne sachant plus où il était et ne pouvant écouter Mentor."

Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) : Émile ou de l'Éducation. V : L'âge de sagesse et du mariage (1762) www.uqac.uquebec.ca/... .../emile_de_education_5.doc
    "Plaignez votre malheureuse fille, sa tristesse est sans remède, ses pleurs ne peuvent tarir. Vous en voulez savoir la cause : eh bien! la voilà, dit-elle en jetant le livre sur la table. La mère prend le livre et l'ouvre : c'étaient les Aventures de Télémaque. Elle ne comprend rien d'abord à cette énigme ; à force de questions et de réponses obscures, elle voit enfin, avec une surprise facile à concevoir, que sa fille est la rivale d'Eucharis. Sophie aimait Télémaque, et l'aimait avec une passion dont rien ne put la guérir."

Mme Roland (1754-1793), mémoires, in : Albert Cim, Le livre (E. Flammarion, 1923) (*)
    "Le tendre Fénelon émut mon cœur, et le Tasse alluma mon imagination. [...] J'étais Eucharis pour Télémaque, et Herminie pour Tancrède; cependant, toute transformé en elles, je ne songeais pas encore à être moi-même quelque chose pour personne."


Jean-Georges Noverre, musique Étienne Floquet : Euthyme et Eucharis (ballet - mime) [1775] *


Antoine Bertin : Les Amours (élégies en trois livres) [v. 1780] * {vécu}
    Portrait d'Eucharis (liv. I, élégie VIII)

    Regardez Eucharis, vous qui craignez d'aimer,
    Et vous voudrez mourir du feu qui me dévore;
    Vous dont le coeur éteint ne peut plus s'enflammer;
    Regardez Eucharis, vous aimerez encore.
    ...
Chateaubriand (1768-1848) : Les Martyrs. Préface 3e édition. [1e éd. : 1809] (gallica.bnf.fr *)
    "J'étois destiné à éprouver un genre de critique tout particulier. Il a fallu, pour m'attaquer, changer de poids et de mesures, et reprocher aux martyrs ce qu'on approuve partout ailleurs : car ce n'est pas la manière, c'est le fond qu'on censure dans l'épisode de Velléda : et pourtant Velléda est-elle autre chose que Circé, Didon, Armide, Eucharis, Gabrielle ? Je n'ai fait que suivre les traces de mes devanciers, en ajoutant à ma peinture un correctif qu'aucun auteur n'a mis à la sienne."

Jacques-Louis David : Télémaque et Eucharis (peinture) [1818] [www.wga.hu/art/d/david_j/5/504david.jpg] Musée Paul Getty.


Monvoisin : Télémaque et Eucharis (peinture) [1824] [www.goddess-athena.org/Museum/Paintings/Troy/Telemachus_Eucharis_Monvoisin_x.htm]


Lord Frederic Leighton (1830-1896) : Eucharis, A girl with a basket of fruit [1863] (peinture)


Pétrus Borel (1809-1859) : Monsieur de l'Argentier, l'accusateur / Contes immoraux (1833) (gallica.bnf.fr *) {confidence fatale}
    "- ô mon ami, j'ai beaucoup vécu et beaucoup vu, mais jamais je n'avais rencontré de femme aussi séduisante : figure-toi l'Eucharis de Bertin, l'Éléonore de Parny, une nymphe, égérie, Diane ! ... elle est grande, élancée, gracieuse ; elle est blême et mélancolique comme une malade ; ses cheveux, qu'elle porte en bandeau sur le front, achèvent son aspect virginal, et, sous des sourcils noirs et épais, ses grands yeux bleus languissent."

Arthur Rimbaud (1854-1891) : Après le déluge - Illuminations {iconoclaste ou halluciné ?}
    "Depuis lors, la Lune entendit les chacals piaulant par les déserts de thym, - et les églogues en sabots grognant dans le verger. Puis, dans la futaie violette, bourgeonnante, Eucharis me dit que c'était le printemps."

Aragon : Les Aventures de Télémaque (œuvre DADA)


Philippe Delaveau : Eucharis (œuvre poétique, 170 p) (Gallimard) [1989] * {post-moderne}


07 septembre 2002

Plan / page d'accueil —– Genre Eucharis