Dispersion des bulbilles



Deux exemples chez des plantes stériles:

Hippeastrum petiolatum est originaire du bassin de l'Uruguay. C'est une espèce triploïde stérile qui produit des bulbilles en abondance. Ces bulbes à longue période de dormance hivernale flottent sur l'eau. Les crues semblent responsables de la diffusion de l'espèce. (ref.: Herbertia 1987. 43(2):11.)

Galanthus alpinus var bortkewitchianus n'est connu que de sa localité type, dans le Caucase près de la rivière Kamenka. C'est une plante triploïde stérile. La population s'étend sur 5 à 6 hectares. (ref.: A.P. Davis 1999 p 118.) L'agent responsable de la dispersion sur une telle surface n'est pas précisé. (Quel peut être le rôle de l'eau et de petits mammifères fouisseurs ?)



Amaryllidaceae : Plan / page d'accueil