Amaryllidaceae Fruits et graines des Amaryllidaceae mars 2005

Comme dans les familles voisines (Alliaceae, Hyacinthaceae...) les fruits des Amaryllidaceae sont, généralement, des capsules (fruits creux à parois sèches) loculicides (s'ouvrant par des fentes au milieu des loges). Font exception les baies (fruits charnus) des Haemantheae.
Les graines sont fréquemment noires, ce qui est une caractéristique de l'ordre des Asparagales. Elles peuvent être sèches ou charnues (et alors de très faible durée de conservation). Les graines de la tribu Amaryllideae n'ont pas de dormance.

Amaryllideae
- Graines charnues, vertes, sans dormance, germant parfois sur la plante mère. Très brève conservation (à conserver à 5°C).
- Dans plusieurs genres (Amaryllis, Nerine...) la fine paroi des capsules se rompt avant maturité sous la pression des graines puis celles-ci continuent de grossir. Les fruits des tribus Boophoninae et Crininae sont indéhiscents. Dans la sous-tribu Crininae les fruits ont souvent un rostre.
- Chez plusieurs espèces des genres Boophones, Brunsvigia et Ammocharis les infrutescences en ombelles sphériques se détachent et dispersent les graines en roulant poussées par le vent. Les graines du genre Crinum sont adaptées au transport par l'eau. Elles peuvent être dispersées par les ruissellement dans certains milieux. Le transport par les océans a permis la colonisation de toutes les régions tropicales.
Haemantheae
- Les fruits sont des baies contenants peu de graines. Les graines des Gethyllis flottent dans un liquide contenu dans le fruit.
Probablement des oiseaux et des mammifères (singes...) transportent-ils ces baies et graines. On explique ainsi l'implantation occasionnelle en épiphyte des Clivia et même des Scadoxus.
- Graines charnues blanchâtres à ivoire. Brunâtres chez Cryptostephanus.
Cyrtantheae
- Graines plates et sèches.
- Capsules oblongues. Calostemmateae
- Dans les deux genres, tôt dans le développement des graines, l'embryon germe et forme une bulbille à l'intérieur des capsules indéhiscentes (Rendle, 1901).

Lycorideae
- Graines brunes, plates et sèches chez Ungernia mais charnues chez Lycoris. Galantheae
- Graines ovoïdes, blanchâtres à élaïosome chez Galanthus, noires (toutes ?) avec ou sans élaïosome chez Leucojum.
- Les fruits sont des baies spongieuses qui mûrissent souvent au sol.
- Les graines des Galanthus et de certains Leucojum sont transportées par les fourmis attirées par l'élaïosome.

Pancratieae
- Graines noires, ovoïdes à anguleuses.
- Les graines transportées par la mer ont permis au genre Pancratium de coloniser les rivages depuis l'Atlantique jusqu'à l'Océan Pacifique.
graines de Narcissus watierii Narcisseae
- Graines rondes, noires. Griffineae
- Worsleya : graines plates et sèches en forme de "D", noires, assez nombreuses.
- Griffinia : graines rondes charnues, blanchâtres, en petit nombre.
Hippeastreae
- Graines souvent plates et sèches, nombreuses, noires ou noirâtres.
- Graines charnues peu nombreuses chez Hippeastrum reticulatum et H. blumenavium.
- Graines en forme de lentilles chez Zephyranthes sous genre Cooperia.
Eustephieae
- Graines plates et sèches.
Stenomesseae
- Graines plates et sèches. Eucharideae
- Graines semi-charnues noires Clinantheae
- Graines plates et sèches.
Hymenocallideae
- Graines charnues (vertes sauf Leptochiton noires)

Bibliographie*