Inflorescence

Amaryllidaceae
2005

Cyrtanthus falcatus

Les fleurs des Amaryllidaceae, solitaires ou en ombelles, sont disposées juste au sommet d'une hampe florale, accompagnées de bractées.

Notions générales : (rappel)

Fausse ombelle

L'inflorescence à développement sympodial des Amaryllidaceae produit une cyme umbelliforme (fausse ombelle).


L'observation de l'ordre d'épanouissement des fleurs révèle la structure interne de la fausse ombelle.

Les fleurs peuvent être disposées en spirale, double spirale ou spirale multiple (cymes multiples).

Des tératologies montrent en autant d'ombelles distinctes les cymes multiples :

Bractées

Narcissus poeticus à large bractée Les bractées (feuilles modifiées accompagnant les fleurs) entourent les bourgeons de fleurs des Amaryllidaceae lors de leur sortie du sol. Pendant et après la floraison elles persistent au sommet de la hampe. Elles sont alors habituellement discrètes, souvent sèches.

Bractées pétaloïdes : Chez plusieurs Haemanthus et deux Scadoxus, les bractées sont développées et colorées.

Les bractées sont utilisées en taxinomie. Par exemple, dans la tribu Hippeastreae, la sous tribu Zephyrantinae se distingue par ses deux bractées longuement soudées en tube.

Quelques types d'inflorescences :

Aspect fonctionnel de l'inflorescence : rôle d'attraction des pollinisateurs.