Amaryllidaceae Les feuilles

Les feuilles des Amaryllidaceae peuvent être divisées en trois parties :
- Une partie basale engainante et épaissie formant un bulbe.
- Une partie intermédiaire, également engainante, formant parfois un long col.
- Une partie supérieure, parfois pétiolée, avec son limbe exposé à la lumière.
Certaines feuilles ne possèdent que les deux parties inférieures : les cataphyles, formant par exemple une gaine permettant aux "vraies" feuilles de sortir de terre.
A part : les bractées.

Le bulbe

NB: l'épaississement de la base engainée des feuilles est parfois absent ou très peu marqué : Clivia, Cryptostephanus, plusieurs Scadoxus, Pamianthe...
Bibliographie sur la structure interne du bulbe:
  • Müller-Doblies D. & Müller-Doblies U. 1972. Galanthus ist doch sympodial gebaut. Ber. Deutsch. Bot. Ges. 84:665-682.
  • Müller-Doblies D. & Müller-Doblies U. 1978. Bulbs and morphology: Ungernia. Lagascalia 8:13-23.
  • Arroyo S.C. 1984. Contribucion al conocimiento de los bulbos de Amaryllidaceae. Kurtziana 17:55-70.
  • Arroyo S.C. & Cutler D.F. 1984. Evolutionary and taxonomic aspects of the internal morphology in Amaryllidaceae from South America and Southern Africa. Kew Bull. 39:467-498.
  • Tang, J. S. and Luo, X. Discussion on the relationships of Lycoris Herb. based on the structure of bulbs. [Abstract]
  • Le col (Sa structure peut être comparée au fut d'un poireau.)
    Parfois réduit ou absent, le col peut être particulièrement long et remarquable. (Eustephia, Ismene...). Il peut être en partie souterrain mais aussi au-dessus du sol comme chez Scadoxus, Worsleya, Crinum moorei...
    Le limbe
    Morphologie, disposition
    Feuilles rubanées étroites. Limbe rubané, long et aux bords parallèles.
    Disposées sur deux rangs opposés (Feuilles distiques). Feuilles arquées pouvant être canaliculées.
    • Hippeastrum sp.
    • Eustephia jujuyensis
    Dressées comme de l'herbe. Cette disposition est adaptée aux peuplements denses et à la concurence, en millieu ouvert.
    • Narcissus sp.
    • Hymenocallis occidentalis
    Dressées et en hélice. Cette forme se rencontre plus volontiers chez les espèces de milieux arides.
    Feuilles larges
    En éventail sur deux rangs opposés Disposition spiralée :
    • Brunsvigia josephinae
    • Crinum moorei
    Prostrées, étalées au sol, en millieu aride
    • Brunsvigia sp.
    • Ammocharis
    • Haemanthus sanguineus
    Feuilles pétiolées. Plus fréquent chez les Amaryllidaceae tropicales d'ombre.
    Feuilles dressées, arquées, retombantes à extrémité pointue. Feuilles à court pétiole, disposition spiralée au sommet d'un faux tronc (col).
    Particularités
    Le limbe est généralement glabre mais peut être velu :
    • Haemanthus albiflos et espèces voisines
    • Crossyne flava
    Le limbe peut être succulent, "gras", chez des espèces de milieu aride:

    Les gaines et cataphyles
    Cataphylle : Feuille réduite, précédant les feuilles normales, limitée à une base engainante surmonté d'un très court limbe.