Urceolina

Amaryllidaceae
Tribu : Eucharideae
2009
Nomenclature, origine, sur le web, bibliographie
Gravure U. pendula

Des fleurs de forme originale, "urcéolée", dillatée à ouverture rétrécie, et de couleur vive, jaune à orangé se terminant d'une pointe verte, caractérisent ce petit genre péruvien.

Les espèces d'Urceolina poussent dans les sous-bois tropicaux humides des Andes, comme leurs cousines de la tribu Eucharideae mais à plus haute altitude. La coloration brillante des fleurs, inodores, pourrait être une adaptation à la pollinisation par des oiseaux-mouches.

Urceolina Reichb. nom. cons.

Publication : Reichenbach, Conspectus Regni Vegetabilis 61. 1828.
(Nom de remplacement pour Urceolaria Herbert 1821)

Type : U. pendula Herbert = U. urceolata

Dérivation : Forme des fleurs urcéolée = en poche renflée et resserrée au sommet. Latin urceolus, de urceus "pot".

Synonymes :

Espèces : 5 ? (combinaisons)

Origine

Pérou, centre et sud : versant Est des Andes.

Sous bois des forêts tropicales humides, en altitude.

Espèce menacée

Sur le WEB

U. microcrater
U. urceolata (= U. pendula)

Fournisseurs (+)

Néant.

NB : Sur le Web, diverses plantes restent à tort nommées Urceolina :
- U. grandiflora du commerce est Eucharis amazonica,
- U. peruviana (U. miniata) est maintenant Stenomesson miniatum.
- Sous le nom U. urceolata est vendu non pas cette espèces aux fleurs urcéolées mais Phaedranassa viridiflora aux fleurs d'aspect tubulaire...

Bibliographie*