Pyrolirion

Amaryllidaceae
Tribu : Eustephieae
Nomenclature, origine, sur le web, bibliographie
Pyrolirion aureum
Miss Drake, 1835

Petit genre andin méconnu, récemment placé dans la tribu Eustephieae. Anciennement placé au coté des genres Habranthus et Zephyranthes (tribu Hippeastreae) en raison d'un aspect voisin.

Pyrolirion Herbert

Publication : An Appendix 37. 1821.

Type : non désigné.

Dérivation : du grec pyro, feu, et lirion, lis, en raison de la couleur des fleurs. Une espèce avait été nommée flammea par Ruiz et Pavon...

Espèces : (combinaisons) Liste sous réserves, synonymies incertaines

Origine

Equateur, Pérou, Bolivie, Chili : Andes et déserts côtiers.

P. tubiflorum : Pérou, Bolivie, Chili ; P. flammeum : Equateur, Pérou, Chili ;

Stigmates
Stigmates

Feuilles linaires canaliculées. Hampe florale creuse, uniflore. Deux bractées libres dans leur moitié supérieure au moins. Fleur sessile, dressée, actinomorphe. Tube étroit prolongé par les segments resserrés en entonnoir étroit, puis brusquement défléchis. Parapérigone inconstant, formé d'écailles. Etamines sub-égales. Long style à extrémité trifide ; 3 aires stigmatiques spatulées distinctes. (Habituellement auto-stérile). Graines applaties, noires avec une petite aile blanchâtre.

Sur le WEB

P. albicans (Pérou) a été déplacé dans un nouveau genre : Leucothauma Ravenna 2009

Bibliographie* (+ pages synonymes, alcaloïdes, chimie divers)