Proiphys

Amaryllidaceae
Tribu : Calostemmateae
31 janvier 2008
Nomenclature, origine, sur le web, culture, fournisseurs, bibliographie
Philatélie.
Proiphys amboinensis
P. amboinensis

Proiphys Herbert

Publication : An Appendix 42. 1821.

Type : P. amboinensis (L.) Herbert 1821

Dérivation : du Grec proi et phyo. Allusion au développement précoce d'une bulbille dans la graine et à l'apparition d'une plantule alors que la graine est encore dans le fruit. Genre : féminin.

Synonymes :

Notre " Proiphys amboinensis " était connu de George E. Rumphius (1627-1702), botaniste Allemand qui vécu à Amboina de 1653 à 1702, qui le baptisa Cepa sylvestris.

Linné lui donnera le nom de Pancratium amboinense, nom sous lequel il figure dans le Species plantarum de 1753, point de départ de la nomenclature moderne. Le genre Pancratium regroupait alors toutes les Amaryllidaceae à couronne staminale, et était de fait très hétérogène.

Salisbury sépara l'espèce en créant le genre Eurycles, mais il ne publia pas le genre selon les règles du code de nomenclature. Divers espèces ou synonymes continuèrent d'être publiés sous le genre Eurycles, mais ces combinaisons avec un genre non validement publiées sont de ce fait elles mêmes invalides ! Eurycles ne sera validement publié qu'en 1830 par Schultes & Schultes f., suivi de diverses combinaisons.

Mais entre-temps Herbert avait publié pour l'espèce un nouveau nom de genre, Proiphys (1821).
Il en résulte que Proiphys, antérieur à la publication valide de Eurycles, est le nom à utiliser.

Espèces : 4. (Synonymes)

Noms communs :
P. amboinensis : Cardwell lily; Northern Christmas Lily; (improprement appelée Brisbane-lily)
Malaisie : Bunga Sepenuh ; Indonésie : Bunga amarilis, Bawang apar, Babawangan (?) ; Nouvelles Hébrides (D. Levat, ~ 1883; in: Bull.Soc.Bot.Fr. 1919, 66:276) : Blolep mavir.
P. cunninghamii : Brisbane-lily; Moreton Bay Lily.

Origine

De l'Australie tropicale à la Malaisie :

Plantes de sous bois, souvent en forêts pluvieuses dans les régions côtières.

Sur le WEB

P. amboinensis
P. cunninghamii

Culture

P. amboinensis : Larges feuilles pédonculées évoquant les Hosta, apparaissant au printemps après la hampe florale. Ombelle de fleurs blanches dressées.

Lumière : Mi-ombre. Température : Non rustique. Arrosage : généreux l'été. Période de repos : hivernal, relativement sec.

Fournisseurs (+) Semble malheureusement inconnu dans le commerce en Europe.

Bibliographie*