Pancratium

Amaryllidaceae
Tribu : Pancratieae
2006
Nomenclature, origine, sur le web, culture, fournisseurs, bibliographie
Philatélie.

photo P. zeylanicum

Pancratium L.

Publication : Linné 1753. Species Plantarum 1: 290.

Type : P. maritimum L. 1753

Dérivation : Du grec pan, tout, et cratys, puissant, par allusion aux vertus médicinales supposées.

Synonyme : Chapmanolirion Dinter, Mizonia A.Chev., Halmyra Parl., Zouchia Raf., Bollaea Parl.
Remarque : Ce genre regroupait autrefois de nombreuses espèces possédant une couronne staminale et appartenant aujourd'hui aux genres Vagaria, Hymenocallis, Ismene, Urceolina, Stenomesson, Calostemma, Proiphys...

Espèces : 15 à 20 (Combinaisons).

Peinture minoène
Peinture minoène.

Noms prélinéens : Vallet 1608 : "Pancratium" = Pancratium maritimum ; "Narcissus Matheoli" = P. illyricum.

Noms communs du P. maritimum :

France :Narcisse de mer, Lis de Mer, Lis Mathiole, Pancraïs
Italie :Giglio di Mare, Narcisso-marino, Pancrazio
Espagne :Lliri de Mar, Lliri blanc de marines, Pancracio, Lágrimas de la Virgen, Nardo marino
Portugal :Narciso das Areias
GB / US :Mediterranean lily, Sea-Daffodil, Sea Lily, Sea-Shore Lily, Sand Lily, Sand Daffodil
Allemagne :Trichternarzisse, Dünen-Lilie, Pankraz-; Pankrazlilie

Origine

Les graines transportées par la mer ont permis au genre de coloniser les régions côtières de la Méditerranée, de l'Atlantique et de l'Océan indien. (certaines espèces ont des graines transportées par le vent, d'autres vraisemblablement par les fourmis.).

Méditerranée (et Atlantique) : P. maritimum (Méditerranée, mer morte, côtes atlantiques), P. angustifolium (Sicile), P. illyricum (Corse, Sardaigne, Elbe, Capri), P. sickenbergeri (Egypte, Israel...), P. arabicum (Egypte...), P. tortuosum (Egypte...), P. foetidum (Afrique du nord) var. tunetanum (Tunisie), P. canariensis (Endémique des Iles Canaries).

Afrique sub saharienne : P. hirtum (Cameroun, Nigeria...), P. tenuifolium (Afrique du sud, Namibie, Botswana ; Cameroun, Ghana sous le nom P. trianthum).

Asie : P. maximum (Yémen), P. landesii (Oman), P. parvum (Inde...), P. triflorum (Inde), P. verecundum (Inde), P. zeylanicum (Inde, Sri Lanka, Mayotte, Les Seychelles, Java ...), P. biflorum (Inde, Hong Kong).

Espèces menacées

Sur le WEB

P. angustifolium
P. canariense
P. foetidum
P. illyricum
P. maritimum
Timbre poste : P. maritimum
P. parviflorum
P. sickenbergeri
P. tenuifolium
P. zeylanicum, photo P. Chesnais
P. zeylanicum
Pancratium sp.

Culture

Grâce à sa végétation printanière P. illyricum est assez rustique pour être cultivé au pied d'un mur au sud en zone 8 (majeur partie de la France).

P. maritimum a un cycle méditéranéen, n'est pas rustique et ne réussi que dans les régions côtières.

P. zeylanicum est à cultiver en pot comme une plante tropicale à végétation saisonnière apparaissant avec la pluie.

Fournisseurs (+)

Bibliographie* (+ sur les herbivores, alcaloïdes, lectines, chimie divers)