Ipheion

Amaryllidaceae
sous-famille : Allioideae
ou famille : Alliaceae,
Tribu : Gilliesieae.
31 décembre 2009
Nomenclature, origine, sur le web, fournisseurs, bibliographie
Ipheion.Ipheion.
Ipheion uniflorum (Lindl.) Raf. - (Figure : Bot. Reg. t.1921)

Le genre Ipheion est bien connu pour l'espèce Ipheion uniflorum, plante rustique largement cultivée dans les jardins.

Ce petit genre est très proches de Tristagma et de Nothoscordum et les limites de ces trois genres auront besoins d'être précisées par des études phylogénétiques.

Le nom Ipheion est ancien mais il était resté oublié avant Stearn 1943. Les espèces qui le composent aujourd'hui avaient été placées successivement dans divers genres (notamment Triteleia, Milla, Brodiaea, Hookera qui appartiennent aujourd'hui à une autre famille). En 1908, Beauverd les place dans Nothoscordum section uniflora Beauv. En 1943, Herter élève cette section au rang de genre sous le nom Beauverdia, mais Stearn note aussitôt l'antériorité du nom Ipheion. Plusieures espèces "circuleront" encore entre les 3 genres voisins. Celles à fleurs jaunes retourneront dans Nothoscordum.

Un critère actuel de reconnaissance du genre réside dans les deux bractées soudées entre elles sur 75% de leur longueur sur une marge et sur 30% sur l'autre (soudées sur moins de 25% chez Nothoscordum et Tristagma). L'aspect de surface de la graine constitue un second critère.

Ipheion Rafinesque

Publication : Flora Telluriana, 2: 12. 1837 ("1836" publié en 1837).

Type : Ipheion uniflorum (Lindl.) Raf., Fl. Tellur., 2: 12. 1837.

Dérivation : nom antique de l'asphodèle, selon Rafinesque. Genre : neutre.

Espèces : (synonymes).

Noms communs pour I. uniflorum - en Argentine : "ajo del zorro" ; - Français : "Iphéion", "Iphéion à une fleur", "Etoile des Incas", parfois "Etoile du printemps" ; - Anglais : "spring star flower" ; - Japonais : "Hana-nira".

Origine

Chili, Uruguay, Argentine et sud Brésil.

Les Ipheion sont originaires de régions à pluies réparties tout au long de l'année (seulement "plus sec" en fin d'été). Ils sont exposés au plein soleil et à des température élevée l'été (28°C). L'hiver ils sont soumis à des gelées nocturnes.

NB : Les racines sont persistantes (Comme chez beaucoup d'Amaryllidaceae).

Sur le WEB

Ipheion uniflorum
Ipheion sp. 'Rolf Fiedler'
Ipheion recurvifolium

Fournisseurs (+)

Bibliographie* (+ nomenclature)