H. striatum

Amaryllidaceae
Tribu : Hippeastreae
Hippeastrum
2006
Nomenclature, Origine, Images sur le web, Bibliographie.

Hippeastrum striatum fut la 3e espèce du genre à être décrite. Ceci grâce à son abondance et à sa vaste répartition. Cette vaste distribution a pour corollaire une multitude d'habitats et de climats, une diversité d'adaptations, de formes et de cycles végétatifs.

Citons par exemple des formes à feuillage permanent pouvant donner 3 fois par an une hampe de 2 fleurs et d'autres formes à feuillage saisonnier donnant une hampe de 4 fleurs chaque année. La formes des feuilles, la tailles et couleur des fleurs et enfin la ploïdie sont très variables, parfois au sein même des populations.

Ces diverses formes ont souvent été décrites comme des variétés voire comme d'autres espèces. Il en résulte une abondante synonymie. Aujourd'hui encore des formes telles "H. petiolatum" ou "H. flammigerum" sont parfois traités comme espèces. Elles seront vraisemblablement bientôt officiellement réduites en synonymie.

Les bulbes de cette espèce produisent une abondance de bulbilles. Cette multiplication végétative permet l'existence de populations stériles, triploïdes. Ces bulbilles flottantes et transportées lors des crues sont un moyen de dispersion original de certaines formes : H. petiolatum est ainsi diffusé le long des fleuves. Ses populations sur les berges de l'estuaire du Rio de la Plata sont les plus australes de tous les Hippeastrum.


Fleur d'Hippeastrum flammigerum
H. striatum var. petiolatum f. flammigerum.

Nomenclature

Hippeastrum striatum (Lam.) H. E. Moore

= Amaryllis striata Lamarck, Encyc. Meth. Bot. 1: 125. (1783).

Hippeastrum striatum var striatum

= Amaryllis striata Lamarck var striata
= Amaryllis rutila Ker Gawl. Bot. Reg. t. 23.
= Hippeastrum rutilum Herbert, Append. 41 (1821).
= Hippeastrum bulbosum var rutilum ( ) Herbert.

Hippeastrum striatum var crocatum

= Amaryllis crocata Ker Gawl. Bot. Reg. 1: pl. 38 (1815).
= Hippeastrum crocatum (Ker Gawl.) Herbert, Append. 31 (1821).
= Amaryllis striata var crocata (Ker Gawl.) Traub & Moldenke, Amaryll. 116-117. (1949).

Hippeastrum striatum var fulgidum

= Amaryllis fulgida Ker Gawl. Bot. Reg. 3: pl. 226 (1817).
= Hippeastrum fulgidum (Ker Gawl.) Herbert, Append. 31 (1821).
= Amaryllis striata var fulgida (Ker Gawl.) Traub & Moldenke, Amaryll. 116 (1949).

Hippeastrum striatum var acuminatum

= Amaryllis acuminata Ker Gawl. Bot. Reg. 7: pl. 534 (1821).
= Hippeastrum acuminatum (Ker Gawl.) M. Roem., Syn. Ensat. 141 (1847).
= Amaryllis striata var. acuminata (Ker Gawl.) Traub & Moldenke, Amaryll. 117. (1949).

Hippeastrum striatum var petiolatum

= Hippeastrum petiolatum Pax, Engl. Bot. Jahrb. 11: 330 (1890).
= Amaryllis petiolata (Pax) Traub & Uphof, Herbertia 5: 126-127 (1938).
? Amaryllis petiolata subsp. cochunensis Ravenna, Herbertia 26: 78 (1970).
= Hippeastrum flammigerum Holmb., Anal. Mus. Nat. Buenos Aires, ser. III, 1: 441 (1902).
= Amaryllis flammigera (Holmb.) Traub & Uphof, Herbertia 5: 127 (1938).

Origine

Brésil.

Var. petiolatum : Argentine et sud Brésil (Bassin de l'Urugay).

En 1997 l'IUCN classait H. petiolatum Pax comme "en danger" en Argentine et "vulnérable" au Brésil.

Sur le WEB

Var. petiolatum / flammigerum

Culture

Fournisseurs : Voir Hippeastrum (+)

Bibliographie*