Eustephia

Amaryllidaceae
Tribu : Eustephieae
6 janvier 2008

Petit genre andin peu connu. Les inflorescences rappellent celles des Phaedranasa, mais avec des feuilles très différentes.

Feuilles rubanées étroites. Ombelle de fleurs d'aspect tubulaires, déclinées ou pendantes ; Tube court ; Segments étroits, groupés en tube, souvent rouges à extrémité verte. Filets ailés présentant dans la partie supérieure une expension longue et étroite de chaque coté. Stigmate trilobé. Graines plates, noires.

Eustephia Cavanilles

Publication : Icon. 3: 20. 1795.

Type : E. coccinea Cavanilles

Dérivation : du grec eu et stephos, couronne ; pour l'aspect de couronne formé par les filets des étamines et leurs expensions latérales.

Espèces : ~ 4. (combinaisons)

Origine

Principalement Pérou (E. darwinii et E. hugoei sont des endémiques péruviens). Egalement Bolivie et Argentine.
Vers 2000 - 3800 m d'altitude.

Sur le WEB

E. coccinea
E. darwinii
E. kawidei
E. armifera
Eustephia sp.

Fournisseurs (+)

NB : pour Eustephia jujuyensis, voir page Hieronymiella.

Bibliographie*