Calostemmateae

Amaryllidaceae
Tribus - Arbre
31 janvier 2008
Systématique, caractéristiques, biogéographie, clé
Proiphys amboinensis
Proiphys
Calostemma luteum
Calostemma

Cette petite tribu (6 espèces) d'individualisation récente est principalement Australienne.

Particularités : Fleurs à couronne staminale ; Graine germant tôt et donnant une bulbille dans le fruit.

Calostemmateae D. & U. Müller-Doblies, 1996.

Historique

Du fait de l'aspect "pancratiforme" lié à la couronne staminale, la première espèce connue (P. amboinense) a été placée par Linné dans le genre Pancratium, où elle reste plus d'un demi siècle. Le genre Proiphys sera créé pour elle en 1821 par W. Herbert, alors que le genre Calostemma venait d'être créé en 1810 par R. Brown.

Ces deux genres seront placés dans la tribu Eucharideae des classifications de Hutchinson (1934), Traub (1963) ou Dahlgren et al.(1985), parmi divers genres possédants une couronne staminale : Eucharis, Hymenocallis...

Meerow (1989, 1995) considérant ce regroupement comme polyphylétique propose une tripartition.

Les Calostemmateae seront bientôt traitées comme tribu distincte (Müller-Doblies & Müller-Doblies 1996).

Caractéristiques

Couronne staminale développée. Hampe florale pleine. Stigmate en tête. 2-3 ovules par loge puis 1 graine développée par fruit. Graine germant précocement et formant une bulbille à l'intérieur de la capsule indéhiscente.

Biogéographie

Australasie :

Les Calostemma sont des endémiques Australiennes.

Les Proiphys sont présentes en Australie tropicale et dans les îles d'Asie du Sud-Est (Malaisie, Papouasie...)

Clé de détermination des genres